Trek

Pour bien organiser son trek
à Chiang Maï, de nombreuses agences proposent leurs services car la ville est la base de départ de nombreux treks.
Conseil : si vous devez choisir une agence, exiger de connaitre le nombre de participants. L'idéal, pour moi, est de ne pas dépasser dix personnes. Le transport et les repas doivent êtres inclus dans le prix.


Le Trek:
Il s'agit généralement d'une randonnée à pied en foret, d'un à trois jours, avec un passage de 2 heures a dos d'éléphant, quasiment obligatoire, et une descente en radeau de bambous sur une petite rivière. C'est une activité qui n'a rien de typique, créée en partie pour compenser la fin du travail des éléphants en foret et aussi les pertes de revenus après l'éradication des cultures de pavot.
Malgré tout, le nombre d'éléphants en Thaïlande, a considérablement diminué. Les villages tribaux sont traversés, des forêts tropicales ("jungle"), des plantations, des rizières, des cascades et rivières... Il est rare de rencontrer d'autres touristes, et toutes les agences se vantent d'un parcours en zone non touristique, ce qui est commun, étant donnée l'étendue des montagnes ! Si les visiteurs reviennent enthousiastes, c'est a cause du paysage et de l'originalité de l'activité.
Dans les villages d'une dizaine de maisons, on voit les paysannes en activité sur des instruments traditionnels : tissage, élevage d'animaux, concassage de céréales... Les paysans s'occupent des plantation ou sont guides de treks.
Les soirées, après le repas, se passent autour d'un feu de bois; la veillée est alors animée par les chansons des villageois (pas pour toutes les agences), ou par le groupe de touristes (traditionnellement, chacun chante une chanson de son pays). Moins de 10 personnes, c'est tristounet.