Ao Phra Nang Cave

Un petit chemin escarpé et pittoresque à la fois, bordé de petites grottes, lequel fait le tour d'un grand rocher, vous amène directement à la plage de Phra Nang Cave Lorsque vous arrivez à pied de Railay.

Le lagon intérieur vous a échappé ?
Pas possible, faites demi-tour, c'est une étape incontournable...si si !!

Au milieu de ce chemin donc, existe aussi un passage pour grimper vers le sommet de ce rocher ou vous découvrirez un petit lagon et deux view point avec panorama époustouflant.
Faut tout de même crapahuter un peu avec une bonne paire de godasse quoi que les Thaï y vont nus pieds pour certains.
Redescendus, la plage de Ao Phra Nang Cave est de loin la plus jolie.
Du beau sable, de l'eau claire et assez de profondeur pour nager. On peut y accéder par bateau certes, mais pas directement de Ao Nang, seulement de Railay.
Le rocher dont on vient de faire le tour par le chemin possède plusieurs grandes grottes (caves) dont certaines sont à sec à marée basse.
Deux d'entre elles font l'objet d'un culte un peu curieux auprès de la déesse Chao Mae Thabthim réputée pour aider à la fécondation des couples.
Aussi, ceux-ci remercient-ils cette bienfaitrice en lui offrant des phallus, symboles de cette fécondité retrouvée.
Plusieurs centaines de phallus de toutes tailles, de quelques centimètres à la taille d'un tronc d'arbre, ornent ces deux grottes ..... vraiment très curieux pour un farang non rompu !

Un seul resort sur cette plage, assez luxueux !
Le Rayavadee

Iles en mer d'Andaman

L'hévéa et son latex

 

L'hévéa est le nom vernaculaire de l'arbre (Hévéa brasiliensis), du genre Hévéa, dont la sève appelée latex est utilisée pour être transformée en caoutchouc (Francisation de cao et tchu qui signifie bois qui pleure).
L'hévéa est un grand arbre de 30 à 40 mètres de haut, dont le tronc peut atteindre 1,5 m de diamètre près du sol.
Le fruit est une capsule tricoque.
L’Asie est la principale région productrice de caoutchouc naturel (95 % du total mondial). La production mondiale est estimé à 9,7 millions de tonnes environ, dont trois pays, Thaïlande, Indonésie et Malaisie, représentent près des trois quarts.
En 2012, la Thaïlande est le premier producteur mondial de caoutchouc (3,57 millions de tonnes en 2011-2012) et le premier exportateur de ses produits dérivés. Les trois premiers producteurs, Thaïlande, Indonésie et Malaisie représentent 70% du total mondial.
Le caoutchouc brut se négocie en Thaïlande autour de 82 bahts (2,10 euros) le kilo, alors que le gouvernement estime que 120 bahts le kilo serait une juste rémunération du travail des producteurs

Charbon


Le charbon de bois, encore fabriqué dans les provinces Thaïlandaises et notamment sur Krabi et Mae Rim Chiang Maï*, est obtenu en carbonisant du bois en atmosphère contrôlée par pyrolyse (en l'absence d'oxygène).
Le procédé permet d'extraire du bois, par élévation de la température, les fractions liquéfiables (acide pyroligneux) et gazéifiables : son humidité et toute matière végétale ou organique volatile, afin de ne laisser que le carbone et quelques minéraux.
La structure micro et nanoporeuse de ce "charbon" lui confère des qualités particulières pour une bonne utilisation.


* A 300 m de Tiger Kingdom

 

Dive master

 

Roland est pour moi un personnage incontournable pour les plongées autour de Krabi qu'i pratique depuis bien des années sans interruptions. 
De son dévouement à sa gentillesse exemplaire, il saura aussi par sa discrétion vous accompagner en mer quelque soit votre niveau.
Une mise en confiance absolue vous entrainera palier par palier vers le grand bleu.
Sa connaissance des lieux et son sens de l'observation vous épargnera aucune espèce susceptible d'être rencontrée.
De l'hippocampe au requin baleine, Roland vous colle au corps privilégiant, à tout instant, la sécurité du binôme.

 

 

Me contacter pour son numéro de téléphone Thaï
ou
Lui écrire 

Lagon intérieur de Railay

 

Lagon intérieur cerné de falaises calcaires entre Railay Est et Ouest et la plage d'Ao Phra nang Cave.
Pour accéder aux deux view point situés sur l'un des massifs, j'escalade la voie qui a été aménagée avec des cordes au milieu de l’enchevêtrement de racines, de roches et de pentes glissantes à la terre rougeâtre.
Le panorama offert vaut les durs efforts consentis jusque là !
A noter que le sommet est relativement plat et les différents sentiers qui le parcourent sont en pleine jungle dense et humide. Un véritable jardin suspendu !
En poursuivant, je rejoins le lagon situé en plein milieu du massif dans la difficulté d'un chemin quelque peu périlleux et boueux dans son finish.

Elevage de poisson sur Ao Nang

SNAKE SHOW

 

Yaya, de son prénom, vous propose une grosse heure d'évasion et de stress, pour les plus sensibles, avec son King cobra Show.
A l'issue du spectacle et peut-être de votre participation, ames sensibles ne rentrez pas dans l'arène, vous pourrez admirer les différentes espèces de serpents vivant en Thaïlande selon ses disponibilités du moment.

A condition d'être identifié sur sawadie, des vidéos sont à votre disposition en page d'accueil.

 

 

 

Cliquez ici pour visionner ses vidéos

 

Maya bay


Si Maya Bay fascine autant, c'est grâce au mythe qui l'enveloppe.
Un secret de routards bien gardé, l'histoire d'une plage paradisiaque, invisible à l'oeil nu, totalement préservée du monde extérieur par un arc de cercle rocheux. Un petit paradis sur terre dont tout le monde parle mais que personne n'a vu.
C'est la trame du roman d'Alex Garland "The Beach", adaptée au cinéma par Dany Boyle, avec notamment Leonardo DiCaprio dans le rôle de Richard, un jeune backpacker anglais avide de nouvelles expériences.

En réalité, la baie de Maya n'est pas totalement fermée.
Une ouverture dans la roche permet aux bateaux de se faufiler et d'accoster sur la plage.
Le spectacle est saisissant et réellement inhabituel.
L'eau turquoise semble prisonnière des pics rocheux, formant un arc-de-cercle et conférant un étrange sentiment à la fois rassurant et inquiétant : l'isolement !
N'en déplaise au touriste Lambda, à partir de 9 heures, les tours organisés en provenance de Phuket, Phi Phi et Ao Nang Krabi déversent leurs flots de touristes jusqu'à ce que les places sur le sable deviennent rares.
Et oui, là encore, il faudra se lever tôt ou rester tard pour profiter du mythe secret de "La Plage"... ou carrément y renoncer car, décidément, c'est trop, trop, trop!
Chacun évaluera son seuil de tolérance à l'abondance.
Même en basse saison, la fine langue de sable est saturée de linges de bains, des dizaines de bateaux à moteur parasitent le paysage... on est bien loin de la carte postale....développement du tourisme oblige !

Huay Toh

 bach-animation

Huay toh Waterfall ( Khao Phanom Bencha National Park ) près de Krabi.
Visitez le parc

Koh Hong


Koh Hong est la plus grande île d'un archipel à une heure au nord de Krabi Ao Nang en long tail boat.
Elle abrite un immense lagon intérieur, vestige de grottes érodées, accessible depuis la mer par un étroit chenal.
À marée haute, les bateaux à longue queue peuvent y pénétrer et les visiteurs peuvent alors se baigner dans des eaux cristallines.
La seule plage de Koh Hong, la plage de Pelay, est une belle plage de sable blanc entourée de hautes falaises de calcaire.
Les formations coralliennes sont nombreuses autour de l'île.
À Koh Hong, vous pourrez même avoir l'impression d'être sur une île déserte même si les visiteurs y sont de plus en plus nombreux.
Hormis le coeur de la période dite des pluies, les conditions de navigation sur des eaux bien abritées en font une destination idéale pour les familles quelle que soit la période de l'année.

Longtail boat

 

Le bateau à longue queue, connu sous le nom de Ruea Hang Yao en langue thaïe, est un type de moto-marine originaire d' Asie du Sud-Est , qui utilise un moteur automobile, de voiture ou de camion, fixé à l'arrière et facilement accessible à la maintenance et au pilotage.
Un engin conçu pour transporter des passagers mais aussi de la marchandise ou encore les ordures notamment pour le compte des habitants sur les klongs de Thonburi.

Sur un fleuve et comme j'ai pu en voir en baie de Phan nga, long et à la coque légère ils peuvent atteindre une trentaine de mètres et possédé un auvent et des rideaux de côtés relevables pour les vagues qui éclaboussent l'intérieur et les passagers.
Beaucoup de variation entre ces bateaux, certains ont évolué à partir de type de l'artisanat traditionnel, tels que ces barques de commerce que l'on voit aujourd'hui encore sur les floting Market, tandis que d'autres ont un look plus improvisé au style d'une voiture de course fluviale au moteur de camion gonflé et rutilant.

Ce moteur est monté invariablement sur ​​une tourelle intérieure centrée qui pivote sur 180 degrés, ce qui permet le pilotage par poussée vectorielle.
Le moteur pivote également de haut en bas pour fournir un "point mort" où l'hélice ne touche pas l'eau. Utile aux petites manœuvres de dégagement ou délicates par faibles profondeurs.
L' hélice est montée directement sur ​​un long arbre d'entraînement sans engrenage supplémentaire ou transmission.
Prolongée de plusieurs mètres de tige de métal pour positionner correctement l'hélice, l'arbre de transmission donne au bateau son nom et l'apparence distincte.

De l'eau propre est utilisée comme fluide de refroidissement par un système rudimentaire de tuyauteries plastiques.
Le moteur est alimenté en carburant directement pompé dans un bidon situé sous les assises arrières.

Le contrôle du déplacement d'un longtail boat s'effectue à l'aide d'une barre de direction fixée à l'ensemble moteur et par accélération au moyen d'un câble actionné, bien souvent, par pression du pouce ou en tirant sur une fine corde.

Les longtail boat sont des bateaux à fonds plats utilisables sur eaux de type "nappe d'huile" mais chacun vérifiera que sur certaines mers du Sud, quelques conducteurs peux scrupuleux du risque qu'ils font prendre à leurs clients, se jouent des vagues non sans agilité pour la plupart.

Restez à l'arrière par mauvais temps, munissez-vous d'un gilet et soyez vigilents !