Sommet koh Samui Thailande

Cascades (waterfall).

Hin Lat est accessible à pied. A 3 km sur la route principale au sud de la ville de Nathon, prenez à gauche (est) la route dans la direction opposée à l’hôpital de Samuï, suivez-la sur 2 km avant d’arriver à  la cascade.
Une demi-heure de marche vous mènera au sommet.

Na Muang, au centre de l’île, (la bifurcation est à 10 km au sud de Na Thon), belle et un peu moins fréquentée, elle a différents étages.
Au niveau inférieur, directement accessible depuis la route, la cascade, plus petite, forme un bassin naturel où l’on peut se baigner.
A 1,5 km de marche, au niveau supérieur, la mer est visible depuis le sommet.
Vous pouvez louer un songthaew depuis Na Thon (20 Thb) et les plages de Chaweng et Lamai pour vous rendre au pied.

Temples.

Près du parking, à l’entrée de la cascade de Hin Lat, un sentier sur la gauche rejoint le temple de méditation de Suan Dharma-pela.
Au sud de la Route 4169, entre Ban Thurian et Ban Hua Thanon, le Wat Khu­naraam abrite le moine momifié ( Mum­mi fied Monk ).

A la pointe sud de l’île, près du village de Bang Kao, les amateurs de temples pourront visiter le Wat Laem Saw et son vénéré chédi de style Srivijaya, semblable à celui de Chaiya.
A la pointe nord, sur une petite île reliée à Samui par une chaussée, se trouve le temple du Grand Bouddha (Wat Phra Yai). Élevée en 1972, cette statue moderne de 12 m de haut, entourée de kutis (cabanes de méditation), pour la plupart inoccupées.

Les moines aiment recevoir les étrangers (farangs), mais un écriteau en anglais rappelle les règles d’usage (pas de short et épaules couvertes pour les dames).
Près de la pointe nord de Hat Chaweng, se dresse un vieux temple à moitié abandonné, le Wat Peng Ba.
Des sessions de Vipassana de 10 jours sont parfois organisées à l’intention des farangs par des moines du Wat Suan­mok à Chaiya.
Pour plus d’info, n'hésitez pas à questionner la réception de votre hôtel.