Le Musée De L’opium



Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Vous avez certainement entendu parlé du Triangle d'Or, ce coin de terre où se croisent la Birmanie (Myanmar), le Laos et la Thaïlande.
Ce fameux triangle, appelé également Sop Ruak, a été pendant de nombreuses années une plaque tournante pour le commerce de l'opium.
Aujourd'hui ce commerce a officiellement disparu, mais il continue de manière secrète et discrète.
Il proviendrait encore 90 % de la production de l'opium du Triangle d'Or et de l'Afghanistan.
La Thaïlande a pendant des années basé son économie sur le commerce de l'opium, on ne s'étonne donc pas de voir un musée rendre hommage à cette substance illicite et à la fois tradition de culture des autochtones de l'époque: le musée de l'opium de Chiang rai.
Le Musée s'étend sur plus de 25 hectares et l'on y trouve un centre de recherche, un centre d'éducation sur l'opium, des photos, des objets, de la documentation et bien évidement toutes les techniques de la production, de la culture et des différentes manières de consommer, bref ... des informations à vous "faire planer".
Je plaisante !


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le rôle premier du musée est de sensibiliser les visiteurs à la consommation des drogues douces et dures et leurs méfaits et impacts sur la santé, le tout expliqué d'une manière ludique, simple et attrayante.
Le musée de l'opium de Chiang raï retrace également l'histoire des plus grands trafiquants de drogue de la région, notamment celle de Khuan Sha qu'on avait baptisé à l'époque le "seigneur de l'opium".

Aujourd’hui, les cultures de substitution (café, thé, arbres fruitiers, soie…) ont remplacé la culture du pavot sous l’égide de programmes menés par la Fondation Royale.
La culture de l’opium est interdite en Thaïlande depuis 1959.


Web : houseofopium.com
Adresse : 212 House of Opium, Chiang Saen, (Sobruak Village) Tumbon Wiang province de Chiang Rai (proche Laos), 57150 Chiang Saen
Ouverture : Tous les jours de 7h à 19h.
Tarifs : 50 Thb