BALADE PRIVÉE SUR LES KLONGS

Côté vert

 

C'est par des petits noms tels que la citée des anges ou bien encore la venise d'Asie du Sud-Est qu'on aime l'appeler cette capitale Thaïlandaise.
Le facteur touristique combiné à la croissance économique crée cette fourmilière qui par endroits à su garder une certaine authenticité et cet aspect villageois.
Aspect que vous trouverez notamment aux abords de son fleuve côté Ouest, le Chao Phraya, par ses canaux dont on ne remarque pas forcément l'attrait la première fois que l'on visite Khrung Thep.
C'est ce que j'aime retrouvé à ma descente d'avion lorsque je quitte Suvarnabhumi....
J'ai trouvé, loin des gratte-ciel climatisés, un havre de paix humide et verdoyant qu'un Farang apprivoise au rythme de la nature.
La partie verte d'un Bangkok étendu jusqu'aux anciens marais renfloués de terre par le forçat des voisins Birmans exploités formant des ilots exploitables à l'habitation.
Aucunes circulations motorisées ne viendra troubler une tranquillité absolue, pas de routes pas de trottoirs pas d'usines, juste un furtif bourdonnement d'un moteur de long tail ramené par un vent favorable au détour d'un soï.
Dans ce dédale de canaux ou se côtoient Thaïs et Chinois ( facilement reconnaissables aux clôtures de leurs propriétés ), vit, sur sa parcelle et entouré des siens, un " petit bonhomme " à l'allure débonnaire.
Thuan respire ici sa Thaïlande profonde en toute quiétude au milieu de tout puisqu'il ne manque de rien et de nulle part car pour le trouver, avouons qu'il faut un certain sens de l'orientation.
Son environnement, Thuan vous le propose en toute amitié. Un autre œil du fin fond des plus petits soï aux écluses du Chao Phraya en passant, le week-end, par le marché flottant, un passage incontournable pour le voyageur ou les touristes et considéré à tort ou à raison comme une attraction.
Son ami guide et batelier sera votre accompagnateur d'une journée en toute discrétion à bord d'un long tail boat d'une bonne quinzaine de places.
La population de ces Klongs verts vit, joue, travaille, commerce dans une atmosphère de bien être général presque sans soucis et préoccupations du brou-ha-ha de la mégapole toute proche.
Vous y découvrirez des temples construits bien avant que les premiers riverains s'installent ainsi qu'une faune et une flore insoupçonnée à condition de prendre le temps d'observer votre entourage.
A mon avis, une étape inoubliable en terre Siamoise.

 

Le contact : Cliquez ICI