The Siam Ocean World

 

Couvrant une surface de 10 000 m2 au sous-sol du luxueux et gigantesque centre commercial Siam Paragon en plein centre de Bangkok, Siam Ocean World est l’un des plus grands aquariums d’Asie du Sud-est.
Il contient 30 000 animaux marins de 400 espèces différentes et un tunnel sous-marin en plexiglas permettant de les admirer à votre aise, en passant à travers sept environnements différents.
Étrange et magnifique, récifs, vie de l’océan, foret immergée, rives rocheuses, méduses de mer, et au large.
Cet ensemble sous marin offre le plus grand océanarium panoramique au monde et contient requins, raies de toutes sortes et mérous géants, parmi lesquels vous êtes invités à plonger si le cœur vous en dit.
Plusieurs spectacles sont également organisés pendant la visite.


Cliquez sur l'image pour accéder à leur site

Ouverture:
Tous les jours de 9h00 à 22h00 avec show à 13h et 16h.
Entrée:
- 850 Bahts pour les adultes
- 650 Bahts pour les enfants en dessous de 1.20m



Adresse:

Siam Paragon, B1-B2
991 Rama I Road, Pathumwan.
Bangkok 10110, Thailand
Station Siam parle BTS Skytrain

Contact et information:
Tel: +66 (0) 2687 2000
Fax: +66 (0) 2687 2001

 



Koh Kret

une ile à Bangkok

 

Koh Kret, voir la géolocalisation en bas de page, est une ile dans une boucle, rive gauche, de la rivière Chao Praya, au nord de Nonthaburi et située à l'ouest de l 'ancien aéroport de Dong Muang.
En fait, un canal a été creusé transformant une large parcelle de terre ferme en ile.
Ses insulaires sont les descendants du peuple Lun, artisans réputés pour leur style distinctif de poteries "Haï" non vernie exposées au Musée de la faïence de l'ile (près de WatPoramai yikawat) et reconnues depuis des siècles.
L'ile est aussi célèbre pour ses fameux Khanom Thaï dessert.... tentez !
 

Artisans potier de l'ile de Koh Kret Bangkok Thaïlande


Koh Kret fut fondée à l'époque de Thon buri et est le foyer ethnique des Mon dont les ancêtres mirent sur place ce village de poteries après que leur capitale fut attaquée par les Birmans.
 
Quittez le quartier ou vous avez passé la nuit tôt le matin avant que la température ne grimpe et passez-y quelques heures retiré de tout brouhaha de la mégapole toute proche.
De Sukhumvit, par exemple, partez peu après 6 heure et vous y serez avant 8 heure. Vous emprunterez le métro jusqu'à Victory monument pour prendre le bus AC 166 qui vous déposera et reprendra à votre retour à 500m de l embarcadère.
Aussi, vous pouvez prendre un bus ou votre voiture pour Pak Kret district, province de Nonthaburi et ensuite prendre un bateau au Wat Sanam Nua pour Koh Kret.
En bateau, probablement la façon la plus rapide pour vous y rendre, prenez le à Chang Tha Pier (à gauche en sortant du Temple au Bouddha d'émeraude), Bangkok Noi, direction Bang Yai.
Des bateaux sont à votre disposition de 06h30 à 17h00 avec des départs toutes les 30 minutes.

 
Les prix pour l'accès au site (sic)
10 bahts pour un moto taxi, et oui ! l'embarcadère est un peu caché.
puis 2 modestes bahts pour la traversée avec une toute petite navette fluviale.
Pas de "bagnoles" dans le secteur, rien que des "bécanes" dont des moto taxis ou vélos que vous louerez sur place pour la somme de 40 bahts de l'heure.

Chedi Koh Kret Bangkok Thaïlande


Une piste bétonnée décrit une boucle et régulièrement des embranchements partent vers des pontons au bord du fleuve ou alors des chemins partent coté cœur de l'ile .
Sur la rive opposée maisons sur pilotis et embarcadères bordent le fleuve.
Aucun bâtiment élevé en vue ne gâche le paysage.
La petite route passe au milieu d une végétation luxuriante de cocotiers, bananiers, papayers, vergers. Ici et là quelques maisons bordent la piste.
A croire se retrouver en pleine campagne
Certaines pistes amenant aux embarcadères sont surélevées .

N'hésitez pas à vous y rendre pour quelques heures , un dépaysement garanti lors d'un transit par exemple.
Quelques avions décollant de Dong Muang rappellent que la capitale est toute proche.

 

Sur le site web de Raymond Vergé, des informations historiques encore plus pertinentes de Koh Kret.

Jim Thompson House

Musée

 

Partie intégrante des musées nationaux, la maison de Jim Thompson à Bangkok recèle dans ses murs de teck, au style architectural thaïlandais authentique, une collection d'objets d'art d'exception. Plus qu'une visite, la découverte du domaine et de son contenu est un réel voyage culturel.

Architecte de formation avant la seconde guerre mondiale, Jim Thompson s'engagea dans l armée américaine, fit la campagne d'Europe puis arriva en Asie avec un contingent dont l'objectif était de restaurer l'indépendance et la liberté en Thaïlande.
Cependant, la guerre prit fin avant le début des opérations. Fixé a Bangkok en qualité d' officier des renseignements de l'OSS (ancêtre de la CIA) et séduit par le pays, Jim Thompson retourne s 'y installer définitivement une fois démobilisé.
C'est là, qu'il se passionne pour la soie tissée à la main au point de se consacrer à la renaissance de cet art tombé dans l'oubli. Dessinateur et coloriste de talent, sa participation fut fondamentale au renouveau du tissage de la soie thaïlandaise et à la réputation internationale qu'elle acquit.
Ayant fait fortune avec la Thai Silk Company, il se fit construire cet ensemble de maisons traditionnelles, unique en son genre, avant de disparaître mystérieusement dans les Cameron Highlands, en Malaisie.  
A chacune de mes visites à Bangkok, je me rends inévitablement dans la résidence de Jim Thompson, comme on j'irai au pèlerinage.
J'aime me glisser à pas feutrés dans cet ensemble de 6 maisons en teck surélevées d'un niveau au dessus du sol dont certaines, démontées pour être acheminées jusqu'à leur emplacement actuel, proviennent d'Ayudhya. L'ensemble est ouvert, entouré d'un jardin touffu apaisant, que longe un canal qui fut autrefois le point d'entrée de la propriété. La collection d'objets d'art se laisse dévorer du regard dans un calme déconcertant lorsqu'on sait la maison située en plein centre. Vaisselle, sculptures, porcelaine Benjarong, panneaux de tissus peints, bouddhas... chaque pièce est un enchantement dont je ne me lasse pas.
Lorsque s'achève la visite, j'aime m'installer près du petit bassin, siroter un thé glacé ou bien déguster une glace, une pâtisserie. Le lieu est charmant tel qu'il se présente, qui d'un seul regard enveloppe la propriété, en souligne les formes, la complexité. En cette fin de matinée, la chaleur commençe de pousser, de rendre chaque mouvement plus problématique. J'opte pour un thé glacé et une glace à la noix de coco et zestes de citron vert.
Rien ne presse. Je prends tout mon temps. Regarder la glace fondre n'est pas le moindre des luxes.
Derrière les murs, la ville s'agite, glisse dans sa douce folie. Bangkok attendra

 

La maison Jim Thompson est située sur Soi Kasemsan (2) song, en face du Stade National de Rama I Rd.


Heures d'ouverture:
De 9:00 à 17:00 tous les jours avec la dernière visite guidée à 17h00 *

Se rendre à la Maison de Jim Thompson:
Située dans le centre de Bangkok, elle est idéalement accessible en voiture, taxi, Tuk tuk, ou le Sky Train ( Bangkok Transit System ).


Entrée: adultes 100 baht, étudiants 50 baht

* Visites guidées obligatoires autour de la maison. .

Contact information:
Jim Thompson House
6 Soi Kasemsan 2, Rama 1 Road, Bangkok
Tel: (662) 216-7368 Fax: (662) 612-3744

Site web:
jimthompsonhouse.com

2008-07-21

A bicyclette au bord des klongs Bangkok Thailande

A BICYCLETTE !

 

Tout comme l'air très connu de la chanson d'Yves Montand,

.....Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette.....

Ballade à vélo sur un marché Thai

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les randonnées à vélo, confortables, dans les rues de Bangkok ont été crées dans un soucis de sécurité et de découvertes de quartiers que peu de touristes ont parcouru.
Sympathiques et expérimentés, leurs guides Thaïlandais vous emmèneront dans une aventure à travers le vaste, labyrinthe ombragé des rues résidentielles parfois trop petites, même pour un tuk-tuk.
Vous sentirez vivre autour de vous les Bangkokiens, vous humerez les épices s’échappant des cuisines ambulantes ou des restaurants et les repères culturels se ces Soï "cachés" entre temples et marchés vous émerveilleront.
A votre retour au Club, "Follow me" vous propose de vous détendre près du vivier dans le jardin avec une boisson fraiche et un barbecue.
Une expérience de ballade inédite, seul ou en famille, pour des tarifs et temps de parcours très abordables.

Entête du site Follow me, Bangkok Bicycle

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Leur but, vous faire découvrir une multitude d'endroits atypiques cachés dans Bangkok en sortant des sentiers battus.
Encore une idée originale d'activité sur Bangkok, non?

Le site Follow me bike tour

Adresse : 126 Soi Sathorn 9 South Sathorn Road Yannawa Bangkok 10120

certificat excellence 2014 followme thailande

Baiyoke Tower II

Gratte-ciel view point

 

Classée au  22ème  rang Mondial des grattes-ciel ( avant la pose des antennes ), Baiyoke II Tower est presque devenue une étape incontournable de Bangkok au même titre que la tour Montparnasse de Paris pour les inconditionnels de points de vue citadins.
Sur son toit et par beau temps, l'accès au vertige panoramique surplombant Bangkok vous en coutera 200 baht. ( 360° garantis )
Baiyoke Tower II est le plus grand gratte-ciel de Thaïlande surplombant la ville de ses 88 étages (343,35 mètres). Sa construction s'acheva en 1997, mais en 1999, une antenne a été ajoutée à son sommet.
Le gratte-ciel est situé au cœur de Bangkok, au beau milieu des rues commerçantes et des lieux d'attractions. Il se trouve à quelques minutes de marche de plusieurs centres commerciaux majeur tels que : Central World Plaza, Gaysorn Plaza, Peninsula, Amarin Plaza Departement Store, Siam Square, Siam Paragon, MBK Center...


Ce colosse de béton possède en son antre

entre autres

un bar,
- The Roof Top Bar & Music au 88ème étage ouvert le soir de 20H à 1H où de nombreux groupes et chanteurs se produisent là-bas tous les soirs.

des restaurants,
- The Sky Coffee Shop au 18ème étage ouvert H24 où vous prendrez des repas légers Thaï et internationaux.

- The Akamon Japanese Restaurant au 18èmeétage, l’ un des meilleurs restaurant Japonais de la ville.

- The Bangkok Sky aux 76 & 78ème étages, un des meilleur « Buffet » International de tout Bangkok.

- The Stella Palace au 79ème étage, le restaurant Chinois de la tour au menu très varié.

un hôtel d' une capacité de 673 chambres,

Baiyoke Sky Hotel (prononcez bayok song pour les Taxi)
222 Rajprarop Road, Rajthevee, Bangkok 10400
Tel: 66(0) 2656-3000, 2656-3456
Fax: 66(0) 22656-3555, 2656-3666
E-mail: baiyokesky@baiyoke.co.th


Il est le plus haut établissement hôtelier d'Asie du Sud-Est et le troisième plus grand du monde. 


 Le 09/07/2008 

 

 

Intérieur de Patinoire Bangkok Thaïlande


Glissez à Siam Discovery

 

 

A défaut de vous "roulez un patin en public" (oh! que je suis drôle), ce qui est très mal perçu en Thaïlande, chaussez en donc une paire et allez glisser.

Une grande patinoire a fait son apparition et vient d'ouvrir ses portes à Bangkok.

Il s'agit de "Ice Planet" et elle se trouve au 7ème étage du Siam Discovery Center

1.900 m2 qui s'offrent à tous les aventuriers de la glace, pour tous les niveaux de patinage (il est possible de prendre des cours) qui vont du degré débutant à celui de professionnel.

Depuis son lancement au mois de juin, la patinoire a attirer rapidement du monde.

Ça sera aussi en famille que vous pourrez apprécier ce moment puisque pendant que les enfants jouent, les parents peuvent se reposer dans un jardin de style Anglais dans quelques chaises confortables mises à leurs disposition.

Il vous sera possible d'obtenir une petite restauration au petit restaurant Café 1819.

Si vous venez en tant que spectateur vous ne manquerez pas de remarquer un mur décoré avec quelques bâtiments connus dans le monde comme :

- la Tour Burj Al Arabe de Dubai

- la Grande muraille de Chine

ou bien encore

- la…Tour Eiffel


Le droit d'acces pour ce moment de détente vous coutera 250 Bahts les 90 minutes en semaine et 280 Bahts le week-end (tarif incluant le casier et la location des patins).

Les cours sont dispensés par des athlètes de haut niveau, tous salariés, qui ont souvent concourus aux jeux hivernaux d'Asie, entre autre Chrisha Gossard, un patineur Thaï-Americain, qui a représenté Thaïlande en 1996 aux jeux asiatiques avant de gagner en 1998 a l'American Open Professional Championships.

Bonne glisse !

 

Le site : Iceplanet

 

Chao phraya

Le long du fleuve qui remonte
Par les rives de la rencontre
Aux sources de l'émerveillement
On voit dans le jour qui se lève
S'ouvrir tout un pays de rêve
On part avec le cœur qui tremble
Du bonheur de partir ensemble
Sans savoir ce qui nous attend
Ainsi commence le voyage
Semé d'écueils et de mirages....

A sa manière de couler, tranquillement, voici une petite présentation de ce grand fleuve.

CHAO PRAYA, un nom qui ne laissera aucun visiteur indifférent, en effet, ce fleuve magnifique qui dessine un S au cœur de Bangkok est la frontière entre la nouvelle ville et l'ancienne, servant à la fois d'espace de liberté et de chemin indispensable au commerce fluviale entre le golfe du Siam et le nord de l'amphur, plus généralement jusqu'à AYUTTHAYA.
Le vrai "CHAO PRAYA" prends sa source dans la province de TAK contrairement aux idées reçues, il mesure environ 370 kilomètres de long dont 35 coulent en traversant la capitale et ce n'est que lorsqu'il se mélange à ses affluents "Ping Wang" et "Yom Nam" qu'il s'étend alors (ou plus exactement qu'il prend sa source...!) à la lointaine province de Nakhorn Sawan d'où il descends alors en traversant succéssivement Uthai Thani, Chai Nat, Ang Thong, Ayutthaya, Pathum Thani et enfin Nonthaburi avant de rentrer majestueusement dans la capitale et de se jeter dans la mer au niveau de Paknam Pho.
Voie de navigation indispensable au transport des marchandises, le Chao Praya voit tout au long de la journée et tout au long de l'année des tas de barges pleines à ra bord et tirés par de petits remorqueurs qui négocient les quelques virages du fleuve avec habilitée au milieu des navettes et des ferrys faisant l'aller-retour d'un bord à l'autre du fleuve...

Le Ménam Chao Phraya est le fleuve principal de la Thaïlande situé à l'ouest de ce pays. Il se forme au confluent des rivières Ping et Nan à Nakhon Sawan et s'écoule vers le Sud pendant 225 km, avant de se jeter dans le golfe de Thaïlande. Non loin de son embouchure la Chaopraya traverse Bangkok où elle était associée à un ingénieux réseau de canaux, où avaient lieu de fameux marchés flottants que l'on ne trouve plus guère qu'en dehors de la ville comme à Damnoen Saduak (80km de Bangkok). Elle constitue toujours aujourd'hui l'axe principal de transport et de commerce de la Thaïlande. La vallée de la Chaopraya est une grande région de production de riz.
Le mot Ménam signifie « rivière » en thaï et ce mot serait formé de deux éléments : me signifiant « mère » et nam « eau ». Chao Phraya est un terme honorifique thaï, que l'on peut traduire approximativement par «seigneur des eaux».

Le marché aux fleurs

Pak Khlong Talat est le plus grand marché aux fleurs de Bangkok.
Grossistes et revendeurs se disputent le monopole nocturne de la capitale.

Vous y trouverez toutes sortes de fleurs : orchidées, œillets d’inde, bambou, roses....
A des prix dérisoires ! 40 bahts le bouquet de roses.
Pour vous dire !!

Ce quartier fourmille et par ses couleurs, les formes de ses bouquets et compositions, ses effluves de senteurs sans cesse inhalées...il vous enivre de parfums.
Rendez-vous y en toute fin d'après midi tout juste au moment ou les vendeurs du marché finissent de s'installer. Les échoppes colorées vous forcent le regard à vous faire oublier la lourdeur de vos jambes.
Pour les plus courageux, c'est en toute fin de soirée que The Market Flower vous montrera le pic de son activité ou acheteurs de "gros" et noctambule à la recherche d'un magnifique bouquet bien odorant se bousculeront à la faveur de leur client ou de leur belle.

Pour vous y rendre, prenez le taxi boat sur le Chao Phraya et arrêtez-vous à l’arrêt "Memorial Bridge". Prenez sur votre gauche à la sortie de l’embarcadère, puis à gauche sur la grande avenue, et enfin à nouveau sur votre gauche vous verrez alors, de part et d’autre les vendeurs.
Si vous venez de quitter ChinaTown, c’est à seulement 5 minutes face au klong sur Chak phet Road en Tuk Tuk.
Profitez-en, je ne conseille pas souvent de prendre ce mode de transport.

Perdez vous dans les ruelles à la rencontre de la vie locale et n'hésitez pas à prendre votre temps devant le travail minutieux demandé aux petites mains agiles des confectionneuses d'offrandes.

BALADE PRIVÉE SUR LES KLONGS

Côté vert

 

C'est par des petits noms tels que la citée des anges ou bien encore la venise d'Asie du Sud-Est qu'on aime l'appeler cette capitale Thaïlandaise.
Le facteur touristique combiné à la croissance économique crée cette fourmilière qui par endroits à su garder une certaine authenticité et cet aspect villageois.
Aspect que vous trouverez notamment aux abords de son fleuve côté Ouest, le Chao Phraya, par ses canaux dont on ne remarque pas forcément l'attrait la première fois que l'on visite Khrung Thep.
C'est ce que j'aime retrouvé à ma descente d'avion lorsque je quitte Suvarnabhumi....
J'ai trouvé, loin des gratte-ciel climatisés, un havre de paix humide et verdoyant qu'un Farang apprivoise au rythme de la nature.
La partie verte d'un Bangkok étendu jusqu'aux anciens marais renfloués de terre par le forçat des voisins Birmans exploités formant des ilots exploitables à l'habitation.
Aucunes circulations motorisées ne viendra troubler une tranquillité absolue, pas de routes pas de trottoirs pas d'usines, juste un furtif bourdonnement d'un moteur de long tail ramené par un vent favorable au détour d'un soï.
Dans ce dédale de canaux ou se côtoient Thaïs et Chinois ( facilement reconnaissables aux clôtures de leurs propriétés ), vit, sur sa parcelle et entouré des siens, un " petit bonhomme " à l'allure débonnaire.
Thuan respire ici sa Thaïlande profonde en toute quiétude au milieu de tout puisqu'il ne manque de rien et de nulle part car pour le trouver, avouons qu'il faut un certain sens de l'orientation.
Son environnement, Thuan vous le propose en toute amitié. Un autre œil du fin fond des plus petits soï aux écluses du Chao Phraya en passant, le week-end, par le marché flottant, un passage incontournable pour le voyageur ou les touristes et considéré à tort ou à raison comme une attraction.
Son ami guide et batelier sera votre accompagnateur d'une journée en toute discrétion à bord d'un long tail boat d'une bonne quinzaine de places.
La population de ces Klongs verts vit, joue, travaille, commerce dans une atmosphère de bien être général presque sans soucis et préoccupations du brou-ha-ha de la mégapole toute proche.
Vous y découvrirez des temples construits bien avant que les premiers riverains s'installent ainsi qu'une faune et une flore insoupçonnée à condition de prendre le temps d'observer votre entourage.
A mon avis, une étape inoubliable en terre Siamoise.

 

Le contact : Cliquez ICI

 

Chatuchak: une appellation contrôlée


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Il ne serait pas exagéré d'affirmer qu'en Thaïlande, tout un chacun a entendu parler de Chatuchak, l'un des plus grands marchés hebdomadaires au monde.
Ce marché de la démesure [1] n'a pourtant que 25 ans d'âge, né à l'initiative du Maréchal Phibun Songkhram (formation militaire en France, années 20) qui fut Premier Ministre de 1938 à 1944, puis de 1948 à 1957.
Au départ, la foire s'est tenue sur Sanam Luang, mais en 1982, célébrations du bicentenaire de Rattanakosin obligent, le marché ouvert fut déplacé et installé à l'orée du parc de Chatuchak qui lui donna son appellation finale.
Chatuchak, ce nom qui claque comme un coup de fouet vient pourtant d'une des langues les plus anciennes et les plus élaborées de notre patrimoine mondial, le sanskrit, comme de bien entendu (mais que très peu de Thaïlandais connaissent).
Le parc de Chatuchak avait été inauguré le 4 décembre 1980, la veille de l'anniversaire du roi Rama IX.
Les travaux d'aménagement avaient débuté en 1975 lorsque la Société des Chemins de Fer (State Railway of Thailand) avaient offert ce terrain de 30 hectares à l'occasion des 48 ans du monarque (né le 5 décembre 1927).
Le nom de Chatuchak vient de là.
Nous comptons en décennies mais les bouddhistes divisent leur existence terrestre en cycles de douze ans. Dans l'astrologie chinoise, cela correspond aux douze animaux du zodiaque.
En Thaïlande, les anniversaires multiples de douze sont donc célébrés avec plus de solennité et l'achèvement du quatrième cycle (48 ans) de la vie du souverain bien-aimé se devait d'être matérialisé par la création d'un site digne de l'évènement: ce fut le parc de Chatuchak, nom qui veut simplement dire 'quatrième', chatu, et cycle, chak.
Ce dernier terme transparaît, entre autres, aussi bien dans Chakri, littéralement: 'possesseur du disque' (de Vishnou), que dans 'chakra-yaan', cycle-véhicule, autrement dit: notre bonne vieille bécane…
On trouve vraiment de tout à Chatuchak !

Raymond Vergé

Pour varier les expériences donc, direction le nord, station Mochit.
C'est là-bas que se tient le vaste marché de Chatuchak, incontournable dans tous les sens du terme puisqu'il est impossible de ne pas s'y perdre.
Un vrai labyrinthe où l'on vend de tout - fringues, antiquités, peintures, camelote etc...
Juste à côté du métro, un grand parc permet de souffler, avant ou après ses courses.
Les deux, c'est mieux !

[1] Le marché s’étend sur près de 140 000m² et se divise en 27 sections.Certaines échoppes restent ouvertes tous les jours (section ouest), mais c’est vraiment pendant le week-end que le marché entre véritablement en effervescence.
En effet, on estime que pas moins de 200 000 visiteurs par jour arpentent les allées du marché composé de 15 000 stands dont les propriétaires viennent de toute la Thaïlande pour y vendre presque tout.

Le marché flottant de Damnoen Saduak

 

La découverte des environs de Bangkok passe aussi par le marché de Damnoen Saduak, le long d'un Klong, avec ces couleurs et ces odeurs fantastiques.

C'est à une centaine de kilomètres de Bangkok que se trouve le marché flottant le plus célèbre de Thaïlande.
Un plongeon de un siècle dans le passé, qui vous permet de découvrir comment se déroulait la vie et le commerce fluvial d'antan à Bangkok.

 


Vous découvrirez cet endroit, en Hang Yao, de rapides bateaux, qui nous mènent le long des klongs, et permettent la découverte de la vie paisible des campagnes, tournée vers l'eau.
C'est un défilement de maisons sur pilotis, de champs de bananiers, et de scènes de vie, comme le facteur en barque, les cuisines flottantes, l'épicier en tournée.

Au fur et à mesure que l'on approche du marché de Damnoen Saduak , l'enchevêtrement des barques se resserre.
Les vendeurs viennent de loin pour proposer leurs produits frais, dans d'immenses piles de légumes et de fruits, de viandes et de poissons.
Les barques à fond plat sont habilement manœuvrées par des femmes portant de larges chapeaux de paille traditionnels.
L'ensemble légèrement reconstitué, à mon gout, pour la satisfaction du " Farang " et de la population locale pour les Bahts qu'il amène.
C'est aussi une occasion de voir des cuisines flottantes, proposant divers plats cuisinés, mais aussi des bananes cuites dans du lait de coco et des soupes aux nouilles. 
Vous dégusterez, selon vos envies du moment, à différents fruits comme les longanes, les ramboutans, les mangues, les papayes, les bananes et autres fruits ... selon les saisons!

Le Wat Pho


Le bouddhisme est plus une philosophie, un mode de vie, qu'une religion. Le prince SIDDHARTA GAUTAMA, n'était pas un dieu, mais un homme né 543 ans avant Jésus-Christ au sud du Népal. Au cours d'une promenade hors du palais, Siddharta rencontre successivement un vieillard, un homme malade et un enterrement. Il comprit que chaque homme rencontrera sur sa route la vieillesse, la maladie et la mort. Il faut briser le cycle infernal des renaissances qui maintient l'homme dans la souffrance. Le jeune prince cherchera des années durant la solution. Une nuit c'est "l'éveil", il comprend la vraie nature des choses, il trouve le chemin de la libération. Siddharta Gautama est devenu "l'éveillé" : BOUDDHA. Près de Benarès, il transmet à ses disciples sa doctrine (dharma), les Quatre Nobles Vérités, qui portent sur l'universalité de la souffrance, son origine, sa cessation et la libération définitive (Nirvana). Le sage doit anéantir en lui le désir, source de douleurs, pour atteindre le Nirvana. Au cours des siècles, le bouddhisme se propagea dans toute l'Asie, absorbant, sans les combattre les religions et pratiques superstitieuses en place et se divisa en deux branches : le petit véhicule "THERAVADA" et grand véhicule "MAHAYANA". C'est pour cette raison que le Bouddhisme présente des différences d'un pays à l'autre. Aujourd'hui, le bouddhisme compte 350 millions d'adeptes dans le monde. Plus de 95% des Thaïlandais sont Bouddhistes.

LA HIÉRARCHIE RELIGIEUSE
En Thaïlande, le Roi nomme un patriarche pour diriger la Sangha, organisation religieuse fondée par Bouddha. Ce patriarche choisit quarante-cinq moines de haut rang qui nommés à vie forment un conseil qui légifère en matière religieuse. Neuf autres moines assument pour 4 ans l'exécutif.

LES PAGODES
Chaque village a sa pagode, la Thaïlande compte environ 27.000 Wat. La vie dans ces monastères est paisible. Quelques Bonzes entretiennent les bâtiments et jardins, entre les prières quotidiennes. La fonction principale de la pagode et d'aider les moines à trouver la voie du nirvana. Mais les bonzes ne sont pas cloitrés et sont en contact permanent avec la population. La pagode est le lieu de réunion des villageois, l'aire de jeu des enfants, le centre des soins médicaux, l'hôtel des voyageurs et parfois l'école, l'orphelinat et l'asile du vieillard sans famille.

LES BONZES
Les moines bouddhistes doivent respecter 227 règles et la rupture des 3 principales (vol, meurtre, relations sexuelles) entraine leur expulsion immédiate. Ils font vœu de pauvreté et de chasteté. Ils ne doivent pas toucher une femme, même leur propre mère. Ils peuvent aussi, quand ils le souhaitent, retourner à la vie laïque. Ils sont libres d'étudier les aspects de la doctrine qui les intéressent, de les discuter voir de les remettre en question. Ils ont la possibilité de voyager, se déplaçant de wat en wat. Tous les matins, les bonzes quittent la pagode et parcours les rues du village. Les habitants leur donnent de la nourriture pour acquérir des mérites (boun), qui leur sera compté pour leur réincarnation. Tous les Thaïs de sexe masculin, du Roi au paysan en passant par le voyou de Bangkok, font, une fois dans leur vie, un séjour dans un wat. Après avoir eu la tête rasée, occasion d'une fête au village, ils revêtissent la robe orange et se font ordonner moine pour quelques jours ou 3 mois.


Wat Pho(ou Wat Phra Chetuphon), temple du Bouddha couché.
Le bouddha couché du Wat Po est le plus grand bouddha de Thaïlande. Il mesure 46 mètres de long sur 15 de haut.
Selon l'iconographie traditionnelle, sa position couchée traduit l'accession au nirvana.

Tracé de l'ancienne forteresse de l'ile de Rattanakosin

Fort Mahakan

Forteresse oubliée

J'avais quelques heures devant moi sans idée prédéfinie de savoir comment j'allais les occuper, j'ai bien aimé, le hasard faisant, descendre par les klongs en navette fluviale de Sukumvit (au fond du Soï 11) to Mahakan fort où se cachent derrière ses remparts une population semblant vivre dans des conditions un tantinet précaire.
Des ruelles cernées d'habitation en bois, "genre Hmong" parmi lesquelles vous retrouverez une vie traditionnelle Thaï, en toute simplicité ...
...un peu comme sur les Klongs de Thonburi

On aime.....ou pas!, mais côté historique, Mahakan Fort possède une caractéristique importante à l'angle nord-est de l'île de Rattanakosin, protégeant son point d'entrée orientale.
Ce mur de la ville historique est la dernière pièce originale du site.

 


Plan de Ile de Rattanakosin Bangkok Thaïlande
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


A l'époque, Bangkok fut à l'origine entouré de douves et de murs comprenant 16 portes et 14 forts ;
(Phra Sumain, Yukornton, Mahaprab, Mahakan, Mootaluog, Seurtayan, Mahachai, charkphet, Phisua, Mahaluok, Mahayak, Phrachun, Phra-Ar-Thit, et Isintorn), construits à intervalles reguliers (en 1783 pendant le règne du roi Rama I).
Les murs hauts de 3.6m et solides par leurs 2.7 m d’épaisseur ont été construits le long du côté intérieur de ce canal, sont aujourd'hui tous brisés.
De nos jours, seuls deux Forts sont encore en place le long de l'ancien mur:
Fort Mahakan et Fort Phrasumain.

Une large tranchée fut formée par un canal creusé à une distance d'environ 2 km du palais royal, laissant la rivière au nord de la ville et en la rejoignant au sud.
Formant ainsi une ile que l'on nomma Rattanakosin
D'une longueur de 7,2 kms, ce canal est aujourd'hui appelé Klong Bang Lamphu et Khlong Ong Ang.

Dessin du fort Mahakan à Bangkok Thailande

 

Un moyen sympa de vous y rendre si vous logez du côté de Sukhumvit (Nana).


Du fond du soï 11 sur Sukhumvit à gauche après le Fédéral Hotel, vous passez les petites rues à gauche puis à droite (passez aussi le Fraser Hôtel avec son Above Eleven sur la droite) et vous arrivez sur les petites promenades qui longent le khlong Sansaeb.
En aval sur bâbord ( gauche ) vous aurez à 200m environ sur l'autre rive un embarcadère type dont tous les arrêts partent. Embarquez en suivant le flux du courant ( il se vérifie aux merdes flottants en surfaces ) et pour 30 Bahts avec un changement de bateau à mi course vous descendrez au terminus Mahakan Fortress. ( faire l’intérieur, des gens peu aisés y vivent, c'est sympa a voir ...genre maison Hmongs)
De là, je vous suggère de finir à pied en profitant pleinement du quartier vers votre objectif. (le grand palais par EX)
Les bateaux se croisent souvent, relevez la toile et prenez garde à votre " matos photo " qu'il ne prenne pas trop de flotte.