Sukhothaï


Sukhothaï est la première capitale de la Thaïlande, ou plus précisément du Royaume de Siam. La ville a été fondée en 1238 et mettant fin au règne de l’empire Khmer.

Très réputée pour ses vestiges historiques, ses temples, son histoire et son art, le parc historique de Sukhothaï a été inscrit au patrimoine mondial de l’humanité en 1991.
Après s’être affranchi de la tutelle khmère, le premier royaume thaïlandais a fondé sa capitale en 1238, sous le nom de Sukhothaï qui peut se traduire par l’aube du bonheur en français. A la fin du 13ème siècle, les Mongols envahissent l’Empire Khmer et le Vietnam, et ils saccagent la ville Birmane Pagan en 1287.
Sukhothaï profite de cette situation pour devenir un État vassal de l’Empire Mongol, qui est alors dirigé par Gengis Khan.
Entre 1275 et 1317, le monarque Ramkhamhaeng (ou Rama le Fort) porte la ville de Sukhothaï à son apogée. En 1378, la capitale du Royaume de Thaïlande devient tributaire du Royaume d’Ayutthaya.
Localisée à 600 kilomètres au nord de la capitale thaïlandaise Bangkok, de nombreux vestiges de Sukhothaï sont en ruines, on pense notamment au Palais en bois des Rois qui a disparu. En revanche, la ville compte encore aujourd’hui un grand nombre de temples, construits en brique et en latérite.
La majorité des objets retrouvés à Sukhothaï sont aujourd’hui présents au musée national de Bangkok.