Chiang raï


Capitale de la province la plus au Nord de la Thaïlande, fondé en 1262 par le Roi Meng Rai, Chiang Raï possède des temples parmi les plus beaux du pays qui ont souvent un homonyme à Chiang Mai.

Le Musée De L’opium



Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Vous avez certainement entendu parlé du Triangle d'Or, ce coin de terre où se croisent la Birmanie (Myanmar), le Laos et la Thaïlande.
Ce fameux triangle, appelé également Sop Ruak, a été pendant de nombreuses années une plaque tournante pour le commerce de l'opium.
Aujourd'hui ce commerce a officiellement disparu, mais il continue de manière secrète et discrète.
Il proviendrait encore 90 % de la production de l'opium du Triangle d'Or et de l'Afghanistan.
La Thaïlande a pendant des années basé son économie sur le commerce de l'opium, on ne s'étonne donc pas de voir un musée rendre hommage à cette substance illicite et à la fois tradition de culture des autochtones de l'époque: le musée de l'opium de Chiang rai.
Le Musée s'étend sur plus de 25 hectares et l'on y trouve un centre de recherche, un centre d'éducation sur l'opium, des photos, des objets, de la documentation et bien évidement toutes les techniques de la production, de la culture et des différentes manières de consommer, bref ... des informations à vous "faire planer".
Je plaisante !


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le rôle premier du musée est de sensibiliser les visiteurs à la consommation des drogues douces et dures et leurs méfaits et impacts sur la santé, le tout expliqué d'une manière ludique, simple et attrayante.
Le musée de l'opium de Chiang raï retrace également l'histoire des plus grands trafiquants de drogue de la région, notamment celle de Khuan Sha qu'on avait baptisé à l'époque le "seigneur de l'opium".

Aujourd’hui, les cultures de substitution (café, thé, arbres fruitiers, soie…) ont remplacé la culture du pavot sous l’égide de programmes menés par la Fondation Royale.
La culture de l’opium est interdite en Thaïlande depuis 1959.


Web : houseofopium.com
Adresse : 212 House of Opium, Chiang Saen, (Sobruak Village) Tumbon Wiang province de Chiang Rai (proche Laos), 57150 Chiang Saen
Ouverture : Tous les jours de 7h à 19h.
Tarifs : 50 Thb

phu chee fa mer nuages chiang rai thailande

MER DE NUAGES

Le Phu Chee Fah culmine à 1.721 mètres.
Après quelques minutes en pick-up qui vous laisse sur une esplanade, le sommet est rapidement atteint par un sentier, bordé d'enfants Hmong.
Une fois au sommet, on trépigne d'impatience que le jour se lève tant la perspective que l'on devine nous laisse pressentir de bien belles vues sur la vallée du Mékong.
Les premieres chaleurs du soleil levant vous ouvrent un très beau panorama sur 360°c’est un vrai moment de bonheur avec sensation de liberté au bord des falaises abruptes à peine sécurisées.
La vue dégagée sur le Laos à l'horizon est magnifique et bien plus près, une mer de nuages bordant et avalant le Mékong Avance inexorablement.


Ceci est la vision "occidentale" des choses.

Pour les Thaïs, il en va tout autrement.


Ce qui les intéresse, c’est ... le brouillard !
Tellement rare ici qu’il fait l’objet de bien des désirs et est surtout le but de l’excursion très matinale. Il est 5 heures.
En saison le parking est plein et le monde se presse pour se faire prendre en photo dans le brouillard.
Quel bonheur !
La beauté du site, des paysages est t-elle que le sommet en forme de silhouette de tête de lion n’aura pas attiré la moindre attention.
Perdus qu’ils sont tous, dans ce brouillard et un réveil que certainement au fond de soi, ils souhaitent inachevé.

Le site du National Park of Thaïland donne, en Anglais, des informations sur le lieu.

Clock Tower

 

Construite en 2008 pour honorer le 80ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Bhumibol Bhumibhol, la tour de l'horloge dorée porte le style et la signature de Ajarn Chalermchai Kositpipat, l'artiste qui a conçu et construit le Temple Blanc (wat rong khun).

Chaque soir à 19:00, 20:00 et 21:00, la tour de l'horloge mécanique vient à la vie durant 7 mns dans un affichage lumineux et sonore.
Un point de repère intéressant d'une quinzaine de mètres pour la ville de Chiang Rai.

 

THE WHITE TEMPLE

 

A 13 kilomètres de Chiang Raï le long de route Phahonyothin vers le sud, je vous invite à visiter un temple digne des plus beaux contes de fées.
Il s'agit du Wat Rong Khun, วัดร่องขุ่น ( en écriture Thaï, ceci peut vous être utile pour le bus ).
La construction de ce temple blanc splendide a démarré en 1998 et n'était pas encore achevée en 2009, il devrait rester encore 4 années de travaux d'après mes sources prisent sur place.

L'artiste architecte Chaloermchai Khositphiphat à l'origine du projet a voulu en faire un lieu représentatif de l'art Thaï sous le règne de Rama IX le roi actuel.
Chapeau bas, c'est déjà magnifique !

Sur place, n'hésitez donc pas à visiter les ateliers de confections des pièces faites une par une avant d'être scellées sur le temple.

La galerie expose des tableaux de Chaloemchai Khositphiphat.
Des affiches, des albums de dessin et de T-shirts peuvent être achetés.
Le bénéfice contribuera au fonds pour la construction et la finition du temple.

 

Ouvert de 8 heure à 18 heure, absolutely free

Tel ; 0 5367 3579
Fax: 0 5367 3539

Baan Bua Home Stay

Le Guest House riche en couleur

L'établissement Baan Bua Homestay propose un restaurant et un café. Il compte aussi un jardin et un service d'assistance pour les visites touristiques ou l'achat de billets.

 

Tel : +66 (0) 53-717-952
Tel : +66 (0) 85-622-9683

Leur web site: baanbuahomestay.com

WAT PHRA THAT DOÏ THUNG

 

 

Haute de 1928 mètres, la montagne Thung est un lieu très sacré.
Il y a très longtemps, en l’an 911, un chedi fut édifié pour protéger les clavicules de Bouddha.
Ce chedi était alors le plus vieux chedi de Lanna Thaï.
C’est après sa visite du Doi Tung que, par amour de cette montagne et dans le but de l’aménager, la feue Princesse Mère (mère de S.M. le Roi Bhumipol actuel) décida d’ y faire construire sa résidence comme pour concrétiser le mot qu’elle avait confié à son secrétaire privé “Je reboiserai le Doi Tung” .
Quelques années plus tard, le Doi Tung devint le lieu des principaux projets de développement environnemental et socio-économique.



Les principaux centres d’intérêt sont :

-Villa Royale du Doi Tung.
Cette superbe villa est composée de 4 bâtiments reliés ensemble construits à la manière de Chalet suisse.
-Jardin botanique de Mae Fa Luang.
Aménagé sur plus de 2 hectares, ce magnifique jardin botanique placé à flanc de colline devant la Villa Royale est le lieu le plus radieux, éclatant et coloré de Thaïlande.
-Wat Phra That Doi Tung.
Temple construit en 911 au sommet de la montagne et renfermant les reliques de Bouddha. C’est le lieu le plus sacré de Chiang Rai.
-Villages de minorités ethniques.
Plusieurs tribus montagnardes vivent sur le Doi Tung. C’est dans le but de les assister, les aider à avoir une vie plus confortable, de leur fournir une meilleure santé et une meilleure hygiène de vie, leur permettre d’avoir une rémunération que le projet de développement socio-économique s’est consacré au Doï Thung et à ses populations.
Actuellement 26 villages situés sur le Doi Tung entrent dans le programme de ce projet humanitaire. 

doithung1 doithung2