Insultes et gros mots


Le Thaï, comme toutes les langues, dispose d’un petit arsenal d’insultes et de gros mots qu’il peut être intéressant de connaitre.
L’objectif de cet article n’est pas de vous inciter à insulter vos interlocuteurs Thaïlandais.

Vous auriez alors une une bien mauvaise idée car, loin des clichés, les Thaïlandais sont tout sauf zen et à une insulte peut rapidement succéder un coup de couteau.
Mais alors pourquoi diable apprendre des insultes et des gros mots ?
Tout simplement pour être plus au fait de ce qu’il se passe autour de vous. Si vous êtes en mesure d’identifier les mots suivants dans une discussion alors vous serez également en mesure de savoir qui se moque de vous ou cherche à vous "entourlouper".
Encore une fois, n’utilisez pas ce vocabulaire durant votre séjour en Thaïlande même et surtout pour rigoler. De plus si vous vous rendez au Pays du Sourire pour y faire la fête et finir alcoolisé tous les soirs, rendez-vous service en n’apprenant pas ce qui suit.
Voici donc quelques unes des insultes les plus répandues en Thaïlande écrites en sanskrit donc attention à la prononciation.


Tu es un animal = Aï satt
Gros = Ouane
Moche = Nagliatt
Radin = Kiniaow
Arrogant = Kii mo
Menteur = Kii toua
Fainéant = Kikiatt
Mon cul (réponse à un mensonge) = Go hok
Bourré = Kii maow (Kii maow ou pom kii maow = je suis bourré)
Nique ta mère = Yet mèè
Chier dans son froc = Kii si gan gèèng
Merde = Kii
Casses-toi = Bpaï loï
Je dois aller chier = Bouatt kii
Même mon chien ne mangerait pas ça = Maa maï dèk
Sale = Sokopok
Stupide = Ngo
J’ai pas de thunes = Maï mii stang
Face de chien = Naa yon
Face de chatte = Naa hii
J’en sais rien du tout = Maï lou louang
Sans cervelle = Maï mii samong
Sans cœur = Jaï dam
Mauvaise idée = Kwam kit maï dii
Comme un bœuf = Mouane kwaï


Encore une fois, il n’est pas recommandé d’employer ce vocabulaire dans une discussion avec des Thaïlandais surtout au cours d’une soirée arrosée: vous êtes prévenus.

Source @ Thaïlande-infos.net