Esprits en la demeure


San Phra Phum, vous ne pourrez pas les manquer. En Thaïlande, elles trônent devant chaque habitation, chaque commerce, chaque temple, chaque garage et même devant les cultures.

 

Etalage de maisons aux esprits sur une route de Thaïlande


La " Maison aux Esprits " est une tradition animiste profondément ancrée dans ce pays bouddhiste.

Maison aux esprits type en Thaïlande


Ces constructions sont en fait des maisons thaïe traditionnelles miniatures, montées sur un ou plusieurs piliers.

De nombreux Thaïlandais croient, quand une famille construit une nouvelle maison, qu' il y a toujours la possibilité qu'ils aient troublé les esprits qui vivent sur la propriété.

Afin de protéger leur nouvelle maison de dommages, de représailles ou de méfaits, certaines familles Thaï mettent en place un peu sur le modèle de leur propre maison afin de ne pas vexer les bons esprits, un pôle à vivre.

La maison, ou "San Phra Phum" en Thaï, abrite les Seigneurs des lieux, les "Chao thi", chargés de repousser les mauvais esprits.

On peut aussi y placer des personnages et des animaux qui représentent la vie de la famille.

Dessin imaginaire de maison aux espritsLa Maison aux Esprits reflète la richesse des habitants. C'est un faire-valoir mais aussi une exigence des Seigneurs des lieux qui seraient méchamment jaloux que l'humain soit mieux loti qu'eux. Ainsi, le propriétaire d'une demeure agrandie ou rénovée devra en faire de même avec sa Maison aux Esprits.

Ils sont symbolisés par de petites figurines.

Ils s'assurent ainsi de leur bonne coopération pour distancer les méchants "phi" qui ne causent que malheurs et désolations dans la demeure.
La maison de l'esprit, installée avant même le début des travaux, doit être située quelque part sur le terrain où l'ombre de la construction de l'homme ne tombe jamais sur elle.

En effet, les mauvais esprits circulent à l'ombre.

Il s'agit là, de déplacer les Seigneurs des lieux avant les premiers coups de pelle qui risqueraient de déplaire aux "Chao thi".

Lorsqu'une Maison aux Esprits devient abimée ou inutile, elle est simplement déposée dans un endroit calme et isolé où le Seigneur terminera confortablement sa vie.

 Maison aux esprits en teck Maison aux esprits à Mae Hong Son, Thaïlande

Les propriétaires ou locataires leur célèbrent un culte et offrent encens, fruits, fleurs et riz déposés journellement parce que les esprits doivent être conservés heureux à tout prix.
Aussi surprenant que cela puisse paraitre, même si elles ressemblent à des maisons et qu'elles séduisent de plus en plus par leurs pleins de nourriture, ces maisons ne sont presque jamais occupées par les oiseaux.Peut-être un respect des oiseaux pour ces anges protecteurs.
Certains touristes ont bien du mal à voir, faute aux courbes de la route, une petite maison d'esprit érigée çà et là pour la protection des conducteurs.

La théorie des Thaïlandais est que, si les esprits qui hantent ce lieu possèdent une maison, les conducteurs ne se mettront pas pleinement en danger malgré certains passages, que l'on peut juger de risqués.

Certaines maisons des esprits, croisées sur la route, ont aussi été construites pour apaiser les esprits tourmentés, des personnes qui sont disparues de mort violente, en cas de nouveau choc sur place.

Cette très ancienne croyance animiste est restée bien vivante et se combine sans difficulté avec le Bouddhisme que pratique la majorité des Thaïlandais.

 Maison aux esprits sur un bord de route en Thaïlande

Ces objets, les anciens, sont de plus en plus recherchés par les collectionneurs et donc se font rares. Ils sont maintenant produits en série, fabriqués en ciment et prennent la forme d'une reproduction de temple.

Un problème que rencontrent les citadins vivant dans un immeuble et qui veulent perpétuer cette tradition.

 

 

QUELQUES PETITS NOMS DE FANTÔMES ET ESPRITS EN THAÏLANDE

 

Pii Pret
Pret est un esprit affamé errant dans les ténèbres à la recherche d’humains susceptibles de leur faire une offrande. Ils ont la taille d’un arbre, sont très maigres, disposent de mains géantes et de toute petites bouches ne leur permettant jamais d’atteindre la satiété et les maintenant dans un état de souffrance permanent, malédiction associée à leur vie terrestre faite de violence et de blasphèmes.

Pii Pob
Porp est maitre dans les arts noirs. Il utilise ses pouvoirs maléfiques pour posséder des personnes qu’il dévore ensuite de l’intérieur en digérant lentement leurs viscères.Les individus possédés par Porp deviennent cruelles et imprévisibles. Seul un exorcisme pratiqué par des érudits peut sauver la victime de Porp.

Pii Tai-Thung-Klom
Tai-Thung-Klom est le fantôme d’une femme morte durant un accouchement. Elle hante généralement le lieu où elle est décédée. Assise au sommet d’un arbre, elle berce un lambeau vide en chantonnant une berceuse dans les ténèbres…

Pii Fah
Fah est un esprit d’Isaan capable de guérir et d’infliger des maladies mortelles. Pour s’attirer les faveurs de Fah, un rituel dansant et chantant est réalisé.

Pii Hua-Kad
Hua-Kad est l’esprit d’une personne décapitée au combat, lors d’une exécution ou d’un accident et qui erre dans la nuit en terrorisant les vivants. Leurs motivations sont variables.

Pii Tani
Esprit séducteur et extrêmement jaloux, Tani prend la forme d’une femme séduisante à la recherche d’hommes avec lesquels faire l’amour. Si ces hommes se mettent ensuite en couple avec une autre femme, Tani les tuera immédiatement par pure jalousie.

Pii Phrai
Phrai prend la forme d’une femme luminescente hantant les eaux des lacs une fois la nuit tombée. Malheur à celui qui croisera son chemin car il finira noyé, son âme condamnée à servir Phrai pour la nuit des temps.

Pii Kra-Sue
Kra-Sue est un fantôme particulièrement vile. Il prend la forme d’une tête de femme sous laquelle flottent des viscères luminescents qui, le jour, se cache dans le corps d’une vieille femme. Cet esprit aime à dévorer les vicaires des jeunes femmes venant de donner naissance, dévorant par la même occasion le bébé nouvellement né. Pour venir à bout de Kra-Sue, il faut tuer le corps humain dans lequel l’esprit se cache. Il n’existe pas d’exorcisme.

Pii Tai Hong
Tai Hong est le fantôme d’une personne décédée de mort violente. C’est un esprit torturé et haineux au tempérament versatile qui harcèle les vivants une fois la nuit tombée.

Il existe une multitude de fantômes en Thaïlande mais les principaux sont listés ci-dessus et vous disposez à présent d’une solide base de connaissance occulte.
Utilisez-la pour aborder le sujet avec les Thaïlandais, le thème les effraie et les passionne à la fois et ils vous raconteront assurément une ou deux histoires de leur cru à vous glacer le sang !

Source;Thaïlande-infos.net

 

Le 17/10/2008