Le massage Thaï


Le peuple thaïlandais a conservé une très vive tradition du massage. Le massage (massage thaï, ou massage thaïlandais) fait partie intégrante de leur conception de la vie.

Scène de massage Thaï traditionnel


Ils vont recevoir un massage comme nous allons chez le coiffeur. Ils les pratiquent normalement, sainement et régulièrement en famille.
Les moines les exercent au même titre que la méditation ou les textes sacrés. Enfin, le massage a toujours été considéré comme l'axe central des soins médicaux traditionnels, associés à la pharmacopée traditionnelle, au point que dans les hôpitaux traditionnels tout traitement commence par un massage. Contrairement à l'idée que l'on pourrait s'en faire, ce massage trouve ses origines en Inde. Le célèbre médecin ayurvédique Shivago Komarpaj, contemporain et proche du Bouddha en fut le concepteur. Il fut introduit en Thaïlande en même temps que le bouddhisme, il y a 2500 ans. Son enseignement fut essentiellement l'objet d'une transmission orale. les textes anciens qui y faisaient allusion ont été détruit lors du pillage de la ville royale d'Ayuthaya en 1767 par les birmans. La théorie repose sur les principes de la médecine indienne de la circulation de l'énergie au travers des " pranas nadis ". Dans cette tradition, l'énergie parcourt le corps selon 10 principaux trajets ou " shen ".
Ce sont les flux principaux car la tradition indienne parle des 72000 Nadis qui irriguent le corps. On distingue aujourd'hui deux traditions de massage légèrement différentes : Celle du Nord représentée par le Old Medecine Hospital de Chiang Mai travaille davantage sur les étirements, les mobilisations, et les lignes d'énergie ( il est globalement plus doux ). Celle du Sud, enseignée au temple de Wat Po à Bangkok, portée plus précisément sur les pressions des points réflexes. Mais la spécificité du massage thaï, ou thaïlandais est d'associer des manœuvres de type pression tout le long des lignes d'énergie, à des mobilisations de l'ensemble des articulations dans des postures proches de celles pratiquées dans le yoga. C'est la raison pour laquelle on l'appelle parfois " yoga-massage ".
Ces étirements favorisent l'assouplissement de tout le corps et libère en douceur le corps de ses raideurs. Enfin, le praticien exerce des compressions circulatoires qui ont pour but de libérer le flux sanguin. Pratiquées au niveau de l'aine de l'aisselle ou d'autre point plus subtil elles favorisent l'élimination des déchets, entrai nent une grande irrigation des tissus et amènent une revitalisation intense de l'énergie. La séance se déroule au sol, débute par les pieds, se termine par la tête et inclut toutes les parties du corps.
Le massage thaï, ou massage thaïlandais suppose de la part du masseur une grande agilité et de la part du massé l'acceptation d'une proximité relativement grande avec le masseur. Le temps moyen d'une séance est d'environ une heure, mais en Asie où la notion du temps est différente les massages peuvent durer deux voire trois heures. Le massage thaï comme le Shiatsu Japonais se pratique souvent dans ces pays en groupe, dans des salles communes où les couples masseur-massé sont les uns à côté des autres et pratiquent dans une atmosphère gaie et détendue.

 

 LES BIENFAITS DU MASSAGE THAÏ

 

Le massage Thaï permet :

- de ré-harmoniser les rythmes du corps et de favoriser l’homéostasie, ( principe d’équilibre et d’auto-guérison )
- Rééquilibrer les énergies
- Il libère les tensions physiques et mentales... et les douleurs qui en découlent.
- Il stimule l'ensemble des fonctions physiologiques :digestion, assimilation, élimination...
- Il affine la perception du schéma corporel, chaque partie du corps est "ré-éveillée",
- Il procure une sensation de profond bien-être.

 

CONTRE-INDICATIONS DU MASSAGE THAÏ


- Pendant la grossesse et les périodes menstruelles, certains étirements et postures seront à éviter.
- En cas de problème de retour veineux (veines variqueuses)
- En cas de problème cardiaque (hypertension) ne pas pratiquer les compressions circulatoires et certaines manœuvres.
- Il n'y a pas de limite d'âge pour recevoir un massage traditionnel Thaï, les personnes âgées retrouvent une souplesse appréciée.
- Pas de pression directe sur la structure osseuse , les blessures ouvertes, les hématomes et les inflammations.

 

L’ ÉCOLE DE WAT PO

L'école Wat Po est l'école de médecine et de massages traditionnels thaïs de Bangkok.
Elle est dépendante du temple Wat Po ( temple du Bouddha couché, qui est aussi le plus ancien temple de Bangkok ) qui conserve les plaques de pierre où sont gravées des personnages avec les points réflexes, et lignes "sen", reliques qui servirent à l'enseignement, les autres documents ayant été détruits.
Ce sont les moines qui longtemps perpétuèrent l'enseignement du massage. La technique de Wat Po comprend un style plus strict, et plus pudique, plus efficace que les techniques plus diversifiées du nord.
En fait, la culture traditionnelle thaïe, encore méconnue de beaucoup de personnes, est bien loin des idées reçues qui parfois circulent à son propos.
Le respect, la discrétion, la pudeur, sont des valeurs quotidiennes de cette culture.

 

Le 22/11/2007