Le Waï


Savez-vous que l’on ne se touche pas en Thaïlande ?

Le mot " sawatdii khrap " pour les hommes et " sawatdii khaa " pour les femmes est la formule de salutation que les Thaïlandais utilisent habituellement lorsqu'ils se rencontrent ou lorsqu'ils se quittent...

Le geste en lui même est un WAÏ, tout comme vous prononceriez "why" en Anglais.

On n’extériorise pas ses sentiments.
Pas de serrage de " pognes ", ni d'embrassades, rarement d'accolades, rien !
Mais ils accompagnent leur formule de salutation d'un geste. Le Waï
Pour " waier ", il vous suffit de joindre la paume des mains bien à plat devant soi.


Il existe 4 types de wai en fonction de la personne à waier


- 1/ Les mains jointes au niveau du torse. On utilise ce wai avec ses amis ou ses collègues. Pour dire bonjour ou au revoir.

- 2/ Les mains jointes au niveau du menton. C'est le wai respectueux de ses parents et de ses aines. Les plus jeunes waieront ainsi alors que les plus vieux répondront avec un wai normal.
- 3/ Les mains jointes au niveau du nez. C'est le wai du respect aux personnes importantes. Ce wai est réservé aux patrons, aux ministres etc... Dans le mesure ou on veut leur montrer du respect. Il s'accompagne en général d'une légère inclinaison de la tête.
- 4/ Les mains jointes entre les yeux. C'est le wai des rois, des moines et de Bouddha. Il s'accompagne en général d'une forte inclinaison de la tête.

Mains jointes pour le Salut Taïlandais


Quand on arrive en Thaïlande, on se fait waier par le serveur, l'hôtesse de l'air, le portier à l'hôtel etc...
A tel point qu'il semble banal comme une simple poignée de main de waier.

Le geste du WaÏ s'obtient en joignant les mains, comme pour prier, et en les portant à la hauteur du menton, tout en inclinant légèrement la tête vers l'avant.
Ce geste est une marque de respect pour l'interlocuteur, plus les mains sont portées haut, plus le respect pour l'interlocuteur est grand.

Cependant, le waï est souvent omis entre amis ou gens d'égale condition, on se contente alors de dire " sawatdii…khrap " ou " khaa ".
En revanche, les Thaïlandais font le waï pour saluer les personnes considérées de position supérieure, soit du fait de leur âge, soit de par leur position sociale.
Si quelqu'un vous salue en faisant le geste du waï il est de bon ton de répondre à ce salut de la même façon, en faisant, vous aussi, le geste du waï.
Pas de Waï aux enfants, juste un sourire, .... un beau sourire!

Aussi, je répondais à tous les wai qu'on m'offrait sans exceptions. Mais ce serait trop simple pour être Thai. Il y a des règles que j'ai appris non pas sans me sentir légèrement gêné.
C'est un compatriote qui m'a dit un jour en sortant d'un restaurant :
- " You don't need to Wai all the time, it's fine ".

Et c'est ainsi que j'ai appris les règles.

Le wai est une marque de respect élevé.
Aussi lorsqu'on paye pour un service, si le chauffeur de la moto taxi qui vous ramène vous wai c'est normal, vous lui offrez son gagne pain. Mais, il ne faut pas lui rendre son wai, on a paye pour un service.
En revanche, un petit signe de la tête ou un petit mot est bien vu et même attendu.

Et enfin, il faut utiliser le bon wai avec la bonne personne. Et çà c'est dur.
Si vous êtes le patron d'une personne plus âgée que vous, en général c'est l'employée qui waiera le plus haut.
Mais que se passerait il s'il arrivait que cette même personne soit aussi le père de votre copine ????? oup's !...

Salut en Thaïlande Salut en Thaïlande

 

Heureusement ce genre de casse tête n'arrive pas tout les jours. Je n'ai jamais eu a raisonner 5 minutes avant de waier. Je vois un moines ou un bouddha, je l'ignore ( je suis étranger, farang ) ou je le wai très haut.
Je suis avec des amis, je les wai normalement. Et je ne wai pas du tout les vendeurs, marchand ambulants, chauffeurs de taxi etc....

 


Et puis tiens puisque nous y sommes
;
Avant de se coucher, inutile de se dire au revoir, puisque nous dormons sous le même toit et nous nous voyons à nouveau le lendemain.
Le matin, pourquoi se dire bonjour, demander si la nuit a été bonne, si vous allez bien ?
Paroles superflues : puisque vous êtes debout , c’est que vous êtes en bonne santé !...non?


Voilà donc ce qu'est le wai. Une leçon courte, mais néanmoins importante.

 

Le 06/10/2008